L’Église de scientologie, « organisation criminelle », va comparaître devant la justice belge

Le Point.fr – Publié le 28/12/2012 à 12:35

Une enquête au long cours a abouti à des citations à comparaître des responsables belges de ce mouvement.

L'Église de scientologie de Bruxelles est une des plus importantes d'Europe.L’Église de scientologie de Bruxelles est une des plus importantes d’Europe. © Capture d’écran / Google Maps

Le parquet fédéral belge a décidé de citer en justice l’Église de scientologie, qu’il soupçonne depuis de longues années d’être une « organisation criminelle » coupable notamment d’escroquerie et d’exercice illégal de la médecine, a rapporté vendredi la presse belge. Selon le journal néerlandophone De Tijd et son équivalent francophone L’Écho, le parquet fédéral vient d’envoyer des « citations à comparaître » aux responsables belges de l’Église de Scientologie, après plus de six ans d’enquête.

Les porte-parole du parquet et de l’Église de scientologie n’étaient pas joignables dans l’immédiat pour confirmer l’information. Selon les deux quotidiens, l’organisation et deux de ses hauts cadres devront également répondre d’infractions diverses à la loi sur la protection de la vie privée et d’extorsion. Il s’agit d’une nouvelle étape d’une enquête ouverte après que l’Office régional bruxellois pour l’emploi a fait part à la justice de soupçons de faux en écriture et d’escroquerie dans des contrats de travail de bénévoles et de salariés, selon leTijd et L’Écho.

« Mauvaise foi »

Le 11 avril 2008, la police belge avait perquisitionné, puis mis des scellés sur le siège de l’Église de scientologie à Bruxelles dans le cadre de ce dossier. La télévision belge avait alors diffusé un reportage sur des offres d’emplois anonymes, émanant en fait de l’Église de scientologie. Selon le témoignage d’une personne ayant répondu à une de ces offres parues dans la presse, un contrat lui a été alors présenté dans lequel elle était priée d' »adhérer » aux vues des scientologues.

L’Église de scientologie, qui récuse l’appellation de secte, avait alors dénoncé la « mauvaise foi » de la justice belge. Une de ses dirigeantes, Myriam Zonnekeyn, avait affirmé qu’il ne s’agissait que d’une recherche de « bénévoles ». Les scientologues belges font déjà l’objet de poursuites pénales dans une affaire d’escroquerie et d’exercice illégal de la médecine, dont l’origine remonte aux années 1990. Mais ces enquêtes n’ont jusqu’ici pas abouti à un procès en Belgique.

Source : http://www.lepoint.fr/societe/l-eglise-de-scientologie-organisation-criminelle-va-comparaitre-devant-la-justice-belge-28-12-2012-1606638_23.php