Les jeunes mormons à vélo

Publié le vendredi 04 avril 2014 à 01H00

Le pieu de Papeari organise un relais entre Taravao et Papeete

Le pieu de Papeari organise aujourd’hui un relais vélo entre Taravao et Papeete.

Quatre-vingts jeunes de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours de la presqu’île vont y participer.

Cette manifestation va célébrer le 170e anniversaire de l’arrivée des premiers missionnaires en Polynésie française.

Heifara Tupai est chargée de la communication du pieu de Papeari, l’organisateur de ce relais vélo entre Taravao et Papeete.

Heifara Tupai est chargée de la communication du pieu de Papeari, l’organisateur de ce relais vélo entre Taravao et Papeete.

  

Quatre-vingts jeunes de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours vont participer à un relais vélo entre Taravao et Papeete. Départ 6 h 30 de la chapelle de Taravao. “On a souhaité regrouper l’ensemble des participants pour donner les consignes de sécurité. On sera un vendredi. On sait pertinemment que la circulation ce jour-là est considérable”, explique Heifara Tupai, directrice de la communication du pieu de Papeari.

Pendant le parcours, le groupe marquera un temps d’arrêt dans chaque chapelle de l’église située dans les différentes communes de la côte ouest.

Un rassemblement est ensuite prévu à la chapelle de Faa’a où tout le monde rejoindra le temple de Titioro pour la suite du programme. Un deuxième groupe partira simultanément de la route du Belvédère, côté Pirae, cette fois-ci, il s’agira d’une marche.

Mais elle aura le même objectif : le temple de Titioro, via le stade Pater. L’arrivée des deux groupes est prévue entre 10 heures et 11 heures.

Cette manifestation a pour but de célébrer le 170e anniversaire de l’arrivée des premiers missionnaires l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours en Polynésie française.

“Il y a 170 ans, nos ancêtres ont accueilli les premiers missionnaires, reprend Heifara Tupai. Aujourd’hui, les jeunes se retournent vers cet héritage que leur ont laissé leurs ancêtres, c’est-à-dire l’Évangile de Jésus-Christ”.

“La marche et le vélo, c’est un clin d’œil. Les premiers missionnaires mormons effectuaient et effectuent toujours leur mission à vélo ou à pied.”

Pour mémoire, c’est le 30 avril 1844 que les premiers missionnaires mormons sont arrivés en Polynésie française, non pas à Tahiti, mais à Tubuai dans l’archipel des Australes. Un grand rassemblement de l’ensemble des fidèles de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours est prévu les 23 et 24 mai au stage Pater à Pirae.

Source : la depeche.pf