Les procureurs russes affirment que les Témoins de Jéhovah ont violés la loi sur les rassemblements de masse

17:26 14/10/2013

MOSCOU, 14 Octobre (RIA Novosti) – Les procureurs russes a déclaré lundi que la branche sibérienne de Témoins de Jéhovah avait enfreint la loi sur les rassemblements publics en organisant un rassemblement de masse de 3000 adeptes cours de l’été.

Les fonctionnaires de la ville de Barnaul a déclaré l’organisation religieuse aurait informé les autorités de son intention de tenir la réunion de prière publique à l’hippodrome de la ville en Août 23-25.

Les Témoins de Jéhovah, qui compte plus de sept millions d’adeptes dans le monde, dont plus de 130.000 en Russie, confrontée à de fréquentes pressions des autorités russes et a été interdit dans un certain nombre de régions et dans certaines anciennes républiques soviétiques au cours de ses croyances religieuses.

Un tribunal de Moscou en 2004, a ordonné la dissolution de la branche locale des Témoins de Jéhovah et interdit à ses activités au milieu d’accusations de la communauté a été de lavage de cerveau des enfants et de briser des familles à travers ses enseignements.

La Cour européenne des droits de l’homme en 2010 a jugé que la décision était illégale et a ordonné la Russie à payer € 70,000 ($ 95,000) de dommages et intérêts.

Le président Vladimir Poutine a approuvé l’année dernière modification de la loi sur les rassemblements publics à augmenter substantiellement les sanctions pour les personnes impliquées dans des manifestations non autorisées.

Il a déclaré que le changement de la loi, qui fait suite à une série de manifestations de rue à grande échelle contre Poutine et le gouvernement, a été conçu pour lutter contre le radicalisme, mais les détracteurs du gouvernement a accusé le président de chercher à réprimer l’opposition à son régime.

Source : en.ria – Traduction Google