Les Raeliens félicitent le gouvernement ivoirien

Publié le mardi 1 juillet 2014  |  Le Mandat
Séance

© Abidjan.net par Atapointe 
Séance du conseil des ministres du 08 janvier 2014 au Palais présidentiel
Mercredi 08 janvier 2014. Abidjan. Le Chef de l`Etat, Alassane Ouattara préside le premier conseil des ministres de l`année 2014.
La Côte d’Ivoire veut faire partie des 27 pays dans le monde, dont 19 en Afrique, qui promeuvent les Cultures génétiquement modifiées (Cgm), eu égard aux nombreux avantages de cette biotechnologie. Cet engagement de l’Etat de Côte d’Ivoire a été pris, le jeudi 12 juin 2014, à la Caistab au Plateau, par le Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, Coulibaly Siaka Minaya, à la faveur de la présentation du rapport 2013 du Service international pour l’adoption des applications agro-biotechnologiques (Isaaa).

Pour ce dernier à qui copie de ce rapport de cette organisation caritative a été remise, « la modernisation de l’agriculture ivoirienne doit obéir à une chaîne de valeurs dont le premier maillon demeure la recherche scientifique. » Coulibaly Siaka Minaya, représentant le ministre Mamadou Sangafowa à cette cérémonie, a rassuré sur la disponibilité de son patron à accompagner et à faciliter la mise en œuvre des recommandations des travaux.

Au nom du Prophète RAEL, chef spirituel du Mouvement raëlien international, le Mouvement raëlien de Côte d’Ivoire, par la voix de son responsable national, le Guide Evêque Yves Boni, a adressé, dans un communiqué, ses vives félicitations au ministre de l’Agriculture et à l’ensemble du Gouvernement, pour cet engagement à soutenir la recherche scientifique en général et les Cultures génétiquement modifiées en particulier. En effet, selon le guide national, depuis sa première rencontre avec les extraterrestres, créateurs de l’humanité, le 13 décembre 1973, le Prophète Raël leur explique que la science peut résoudre tous les problèmes auxquels l’humanité est confrontée.

Ainsi, depuis les premiers balbutiements de la science des Organismes génétiquement modifiés (Ogm), il n’a cessé d’encourager l’Afrique à l’adopter immédiatement eu égard au manque de nourritures auquel ses populations sont prioritairement exposées. Dans ce cadre, le 21 janvier 2004, profitant d’une visite officielle que des émissaires du Président Denis Sassou Nguesso du Congo sont allés lui rendre à Valcourt au Québec, Rael avait confié ceci : « Il est capital pour le développement futur de l’Afrique en général et du Congo en particulier, que la priorité soit mise, dans le domaine de l’agriculture, sur la promotion des Ogm. L’Afrique est directement au contact de l’urgence alimentaire et de la nécessité du développement de l’autosuffisance agro-alimentaire… Seuls, les Ogm peuvent solutionner le problème de la faim dans le monde. » Au-delà des félicitations adressées au Gouvernement ivoirien, pour l’engagement pris, le Mouvement Raëlien invite toutes les autorités compétentes à s’investir dans ce dossier, afin que soient levés tous les blocages susceptibles de freiner la mise en application de cette science, pour le bonheur de la population.

Salym K.

Source : Abidjan.net