Les scientologues français irrités par le verdict de la fraude

Scientologues français irrités par le verdict de la fraude

«Justice pour les scientologues! » Une partie de l’Eglise française de 45.000 membres de la Scientologie protester contre une condamnation de «fraude organisée», en 2011. Le verdict a été confirmé le 16 Octobre. Photo: SAGET / AFP

Publié le: 16 octobre 2013 15h31 GMT +02:00 

Mise à jour: 16 octobre 2013 15:31 GMT +02:00

La plus haute cour de France le mercredi a confirmé plusieurs condamnations pour « escroquerie en bande organisée» contre l’Eglise de Scientologie. Un représentant de l’Église dit La section locale de la décision revenait à «persécution religieuse» en France.

La Cour de Cassation à Paris, la cour d’appel le plus élevé de France, a rejeté mercredi un appel de l’Eglise de Scientologie contre plusieurs condamnations pour «escroquerie en bande organisée ».

L’Eglise avait fait valoir dans un 4e audience Septembre que les verdicts constituaient une violation de leur liberté religieuse, mais le tribunal a rejeté mercredi cette revendication.

En 2009, les condamnations et des amendes de € 400.000 à € 200.000 (812.000 $ au total) ont été prononcées au Centre de Star, l’église et une librairie Scientologie dans la capitale française.

Scientologie leader dans Paris, Alain Rosenburg et ancien président Sabine Jacquart du Celebrity Centre ont également été reconnus coupables de tirer profit financier de membres âgés de l’Église et condamnés à des peines de prison avec sursis de deux ans, ainsi que d’être remis € 30 000 amendes pour escroquerie en bande organisée.

«Nous allons être jugés pour nos croyances»

Scientologue ministre français Eric Roux a déclaré mercredi le local la décision était un exemple de «persécution religieuse» de la France de l’Eglise.

« La France est vraiment le pays le plus en arrière en Europe en termes de tolérance religieuse », at-il dit. «Nous allons être jugés pour nos croyances, et non pas notre comportement. Comment la Cours de Cassation peut décider que nos croyances sont fausses ou frauduleuses, mais ne dit pas la même chose à propos de protestants ou catholiques? »

Les accusations découlaient d’accusations par les Parisiens qu’ils avaient été poussés à remettre d’importantes sommes d’argent pour acheter du matériel dans le magasin de livre et Centre de Star.

Rejet de l’appel de l’Eglise à la Cour de cassation est venue un an après avoir échoué à convaincre un tribunal inférieur d’appel de renverser les verdicts et les sentences d’origine.


Photo d’archives d’un centre français de la Scientologie: Guirec Lefort / Flickr

Une «secte» en France, une religion en Espagne

Le Celebrity Centre avait déjà rejeté les accusations de « totalement faux et inéquitable », selon français Direct Matin quotidien, se plaignant du procès avait «de nombreuses irrégularités et dans lequel les droits fondamentaux des scientologues ont été violés ».

S’exprimant lors de l’audience en Septembre, avocat Louis Boré a nié que l’Église n’avait jamais demandé de l’argent à partir de ses adeptes, mais Roux dit La section locale mercredi que « toute personne dont l’argent que nous avons rendu abandonné leur plainte contre nous. »

« C’est comme ça que je sais que c’est sur nos croyances religieuses et non sur une affaire criminelle. Sinon, pourquoi le gouvernement français de s’impliquer et d’appliquer beaucoup de pression dans le cas? »

L’Église va maintenant porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme, Roux ajouté. L’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme garantit le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Le ministre scientologue a appelé l’Europe à l’échelle uniformité des lois concernant les libertés religieuses. « Comment pouvons-nous être considéré comme une secte en France, mais une religion en Espagne? »

Suicide après un test de personnalité négatifs

Ce n’est pas la première fois que l’Église de Scientologie a été touché par un scandale en France.

En 1996, Jean-Jacques Mazier, chef de la branche lyonnaise de l’Eglise, a été condamné à 18 mois de prison pour escroquerie et homicide involontaire à la suite membre de l’Église Patrice Vic s’est suicidé après s’endetter pour payer les séances d’audition de Scientologie.

En 2008 Kaja Bordevich Ballo, une étudiante norvégienne vivant à Nice, s’est suicidée après avoir reçu les résultats d’un test de personnalité Scientologie négative. Cependant, les procureurs n’ont pas réussi à trouver un lien direct entre le test et le suicide de la femme.

Alors que l’Église est considérée comme une religion aux Etats-Unis où elle a été fondée en 1954 par la science-fiction Ron Hubbard auteur, il est classé comme «secte» en France, à la suite d’un rapport parlementaire en 1995.

Rien qu’en France, l’Eglise de Scientologie compte quelque 45.000 partisans, et 10 millions dans le monde. 

Source : thelocal.fr – Traduction Google