Les sectes prospèrent dans les Pyrénées-Orientales

Les sectes prospèrent dans les P.-O.

Le 28 août à 10h37 par Corine Sabouraud | Mis à jour il y a 6 heures

PHOTO/C. S.

A côté des grands mouvements apocalyptiques, philosophiques ou religieux, naissent de nombreux groupuscules qui enrôlent sous couvert bio, thérapeutique, bien-être. Le département n’est pas épargné. Méfiance.

DOSSIER COMPLET DANS NOTRE EDITION PAPIER DES P.O. CE JOUR

Stress, confiance en soi, formation, médecines alternatives, guérison miracle… Difficile aujourd’hui de résister à la tentation de se faire du bien. Et d’ailleurs pourquoi ne pas s’occuper mieux de soi ? Par peur de tomber sur la poudre de perlimpinpin ? Ou pire, sur la nouvelle génération des mouvements sectaires qui a anticipé la tendance de cette quête effrénée à l’épanouissement et au développement personnel et s’est insidieusement immiscée dans le créneau ?

Rayon bien-être et santé, les librairies regorgent déjà de manuels. Les commerces bio proposent une multitude de produits de soin. Les associations redoublent de méthodes inédites ou ancestrales. Internet inonde la toile de messages subliminaux.

Or des structures douteuses, de plus en plus nombreuses et de petite taille émergent en effet également pour pénétrer le secteur et faire des adeptes.

Dans son dernier rapport en date remis au premier Ministre, la Miviludes, organisme gouvernemental d’observation des sectes, d’analyse, prévention, répression et information, dresse un constat effrayant. « En terme de pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique, 4 Français sur 10 ont recours à des traitements parallèles. 1 800 centres de formation fantaisistes mettent sur le marché leurs apprentis charlatans et pseudo-médecins tandis que des centaines de faux psychothérapeutes sont porteurs de risques et faiseurs potentiels de victimes ». Certes, derrière chaque plaque de guérisseur ne se cache pas un gourou. Mais la Miviludes estime à environ 800 les mouvements à caractère sectaire actifs dans le domaine de la santé.

Les Pyrénées-Orientales ne sont pas épargnées. Pour mémoire, un « maître » d’« Énergie Universelle », interpellé à Salses en 2004 et condamné à Montpellier, était revenu finir ses jours au Boulou. En 2008, le mouvement renaît à Cabestany puis se déplace à Perpignan et Pézilla où des stages sont organisés en 2013 autour notamment « des transferts d’énergie à distance pour retrouver votre état d’équilibre entre corps, esprit et âme afin d’atteindre la santé, le bonheur et le développement spirituel et améliorer le bien-être au niveau mondial ». Prix de la session : entre 150 et 300 euros par personne.

Plus dangereuses, selon Prévensectes, des méthodes comme celles dérivées ou inspirées du Raja Yoga. Ainsi le Shri Ram Chandra Mission France essaime dans l’Hexagone afin « d’éduquer les masses à l’art et la science du yoga simplifié… ». Les statuts de cette association loi 1901 s’affichent sans ambiguïté. L’article 17 précise : « Le président est le véritable maître et exercera ses pouvoirs par le truchement du règlement intérieur qu’il peut modifier à son gré (…)». Autre extrait et pas des moindres : « Le moyen le plus facile et le plus sûr d’atteindre le but est de s’abandonner au Grand Maître et de devenir soi-même un mort-vivant (…). En cet état, un homme ne pense et ne fait que ce que la volonté de son Maître lui ordonne ».

L’organisation compterait plus de 5 000 adeptes en France et un accueil relais perpignanais. En général, les groupuscules du genre, pour ceux qui sont signalés, préfèrent toutefois le Vallespir. A l’image des grandes communautés, autarciques ou pas, qui existent toujours. ou la Costa Brava (lire encadré ci-dessous). Et c’est ainsi que sous couvert thérapeutique, philosophique ou religieux, des centaines de dominateurs profitent de toutes les situations et occasions pour enrôler, manipuler, abuser intellectuellement et financièrement des disciples potentiels de tous âges et profils.

Pas de panique pour autant. On peut se nourrir bio, pratiquer le yoga ou se soigner par les plantes sans tomber entre les griffes d’un laveur de cerveau. Méfiance et vigilance restent les deux meilleurs garde-fous.[…]

Suite de l’article