L’Etat assigné pour des dysfonctionnements dans une enquête impliquant la Scientologie (avocat)

PARIS, 15 jan 2014 (AFP) – L’État est assigné en justice pour dysfonctionnements dans l’enquête sur l’Institut Aubert, une affaire mettant en cause la Scientologie, a annoncé mercredi à l’AFP Me Olivier Morice, avocat des parties civiles.

Ce dossier ouvert en 1998 a été complètement relancé lundi quand la cour d’appel de Paris a ordonné plusieurs mises en examen, dont celle de trois structures scientologues.

L’Institut Aubert est une ancienne école privée accusée d’avoir appliqué des préceptes de la Scientologie à l’insu de parents d’élèves. Le maire de Vincennes avait alerté le parquet en 1998 et une information judiciaire avait été ouverte l’année suivante.

Huit juges d’instruction de Créteil se sont succédé sur ce dossier, qui a abouti en octobre 2012 au renvoi de trois personnes en correctionnelle, notamment pour complicité de tromperie.(…)

Suite de l’article