L’exorcisme ressuscite-t-il chez les catholiques ?

L'exorcisme ressuscite-t-il chez les catholiques ?

Le diable n’a qu’à bien se tenir. L’Association internationale des exorcistes a été reconnue par le Vatican le 13 juin, révèle jeudi 3 juillet l’Osservatore Romano, le journal officiel du Saint-Siège. En officialisant l’existence de ce groupe de 250 prêtres répartis dans 30 pays, l’Eglise catholique assume son soutien à une pratique qui fait débat au sein même de sa communauté. Est-ce le grand retour de l’exorcisme ?

 

Non, c’est une pratique qui a toujours existé

« L’exorcisme est une tradition multiséculaire de l’Eglise catholique, auquel Jésus a fréquemment recours dans le Nouveau Testament », explique Eric Vinson, chercheur et journaliste spécialiste des religions. Le rituel, qui ne peut être exécuté que par des prêtres spécialement formés, revient à « chasser le mal » des personnes« possédées ».

Mais ces séances sont généralement moins spectaculaires que dans le célèbre film L’Exorciste, explique l’hebdomadaire catholique La Vie. Imposition des mains, bénédiction, prières, utilisation d’eau bénite… Toutes les étapes du rituel sont précisées dans Des exorcismes et des prières qui s’y rapportent, sorte de manuel destiné aux chasseurs de démons de l’Eglise. Le Saint-Siège l’a remis à jour en 1999, afin de laisser de côté les injonctions à Satan au profit d’un plus grand nombre de prières à Dieu. Le Vatican a en outre établi une liste de « symptômes » signalant une possession démoniaque, comme parler des langues inconnues, démontrer une force physique supérieure à la normale ou multiplier les blasphèmes.

 

Oui, les demandes se multiplient

Les exorcismes ne sont pas aussi rares qu’on pourrait le croire : depuis quelques années, les requêtes venant de croyants convaincus d’être « possédés » se multiplient. A Paris, plus de 1 500 demandes de rendez-vous sont enregistrées chaque année, rapportait La Croix en 2010. On compte aujourd’hui plus de 120 prêtres (…)

Lire la suite sur Francetv info