Lézignan : L’édification d’une église évangélique affole la toile

Le 22 février à 6h00 par V. D. | Mis à jour le 22 février

A Lézignan, le bâtiment actuel appartenant à l'association cultuelle sera vendu, la cession complètera l'emprunt nécessaire à l'édification.
A Lézignan, le bâtiment actuel appartenant à l’association cultuelle sera vendu, la cession complètera l’emprunt nécessaire à l’édification. PHOTO/© D.R

La semaine prochaine, une drôle d’affaire sur Lézignan sera soumise à l’examen du juge : une querelle dans le milieu évangéliste orchestrée sur internet.

C’est une histoire peu banale qui fait du bruit dans le Landerneau. Au sein de l’Église évangélique, on a rarement vu croyants s’entre-déchirer de la sorte et porter l’affaire devant les tribunaux. « Nous avons tout tenté afin d’éviter d’en arriver jusqu’à la judiciarisation, explique Jean-Jacques Albors, pasteur indépendant. J’ai essayé de désamorcer le conflit, mais la médiation a échoué. Je n’ai jamais vu cela entre chrétiens ! C’est la première fois que ça arrive en France, voire en Europe« .

  • Vindicte sur un blog

À l’origine, des propos sévères sur un blog ‘la Page des ouailles’ de Jack Palloque-Berges (qui se définit lui-même comme missionnaire) à l’adresse du pasteur de Lézignan, Guillaume Anjou. Ce dernier, jeune chef d’entreprise, a peu apprécié le style, et il en a demandé le retrait à l’auteur. Fin de non-recevoir. « Je suis diffamé, car ce monsieur tient des propos violents et publics à mon encontre, je ne pouvais pas ne pas réagir ». Guillaume Anjou lui demande, lettre recommandée à l’appui, de retirer les articles jugés diffamatoires de son blog. Mais celui-ci ne le fait pas et, au contraire, poursuit sa vindicte. De guerre lasse, le pasteur de Lézignan saisit un avocat et il intente une action en diffamation. Parmi les griefs avancés par le blogueur, l’acquisition d’un terrain à Lézignan, sur lequel sera édifiée la future église évangélique (lire ci-dessous).

  • Cabale contre le blogueur

Jacques Palloque-Berges, de son côté, affirme raconter des histoires bien réelles : « Il me reproche d’avoir prétendu que l’Église s’était endettée, et il veut que je retire mon article. J’ai demandé d’où venait cette somme d’argent considérable pour une Église, et il refuse de le dire. Je pense que quelque chose est dissimulé derrière tout ça. Sur mon site, je dévoile des choses cachées, et cela entraîne une cabale contre moi : on veut me faire taire ! »(…)

Suite de l’article