Mouvement Raelien – «Seins nus pour tous»: la manif attire l’attention

Montréal - «Seins nus pour tous»: la manif attire l'attention
La marche revendiquait le droit des femmes de se promener seins nus dans certains endroits.

Photo Christine Bouthillier / Agence QMI

 

MONTRÉAL – La première marche Go-Topless à Montréal, dimanche, n’est pas passée inaperçue avec ses 80 participants qui ont déambulé seins et torses nus dans les rues du centre-ville.

La marche revendiquait le droit des femmes de se promener seins nus dans certains endroits, comme les plages et les parcs, à l’égal des hommes.

«Les droits fondamentaux des femmes ont été brimés toute leur vie. […] Les femmes vivent toutes sortes de contraintes, ça devient lourd, il faut tasser ça», a scandé Sylvie Chabot, porte-parole de l’événement et responsable de Go-Topless Canada.

La Journée nationale Go-Topless en est à sa sixième année dans le monde, mais c’est la première fois qu’elle se déroule dans la métropole québécoise.

«Nous avons vu l’histoire de Rebecca Anne Clark – cette femme qui a été obligée de se couvrir la poitrine alors qu’elle marchait seins nus sur la plage de Cap-Saint-Jacques, dans l’ouest de l’île.

On ne pensait pas que ça existait à Montréal, on est venus en soutien», a expliqué Mme Chabot.

o-Topless est une initiative du mouvement raëlien, qui avait décidé en 2007 de mettre sur pied une marche se tenant chaque dimanche le plus près du 26 août, date de la Journée de l’égalité de la femme instaurée par le Congrès américain.

«Dans toutes les religions, il y a de bonnes valeurs, mais quand on arrive au corps de la femme, certaines disent qu’il est impur. Dans notre religion, ce n’est pas tabou, c’est une liberté, un droit, a indiqué Mme Chabot. Mais la marche n’est pas limitée au mouvement raëlien. Ça ne nous appartient pas comme cause, ça appartient aux femmes.»

Source : Canoe.ca