Nantes : le procès de Gabriel Loison, gourou et violeur présumé

Présenté comme un gourou, Gabriel Loison, 73 ans, va être jugé à compter de mercredi pour viol devant les assises de Nantes. Sa complice, Julie Baschet, espère sortir libre au terme de ce procès. De nouvelles expertises versées au dossier, indiquent qu’elle était « sous emprise mentale » au moment des faits.

Présenté comme un gourou, Gabriel Loison, jugé à compter de mercredi devant les assises de Nantes, va être confronté à ses victimes qui l’accusent de viols et d’attouchements sexuels. Mais l’affrontement va aussi avoir lieu avec celle qui est à ses côtés sur le banc des accusés. Julie Baschet, 39 ans, qui doit comparaître comme complice, espère sortir libre au terme de ce procès qui devrait se tenir à huis clos et qui doit s’achever le 24 janvier. Elle souhaite être reconnue elle aussi comme victime des agissements de Gabriel Loison. «Elle devra être acquittée», estime son avocat, Me Olivier Morice, qui avait obtenu le renvoi de ce procès initialement prévu en juillet dernier. Le moyen de verser au dossier de nouvelles expertises psychiatriques concernant sa cliente. Favorable à cette dernière, elles révèlent que la jeune femme «était en situation d’emprise mentale» lors des faits. En d’autres termes, elle n’était plus libre de ses agissements.

Victime et bourreau à la fois

La manipulation est au cœur de cette affaire. Fondateur de «l’université de la relation», Gabriel Loison, qui se dit «anthropologue, sociologue et psychologue» organisait des stages en France, en Espagne, au Costa Rica moyennant le versement de sommes allant de 1600 euros à 10.000 euros. Les objectifs étaient le développement personnel, la recherche du bien-être, sur fond de rupture avec la société. Au programme des séances: cérémonie de coupure du cordon… et pratiques sexuelles. Ces dernières étaient «une thérapie», selon Gabriel Loison qui, selon ses accusateurs, menaçait du pire ceux qui voulaient renoncer à son enseignement. La famille d’une mineure de 14 ans au moment des faits, qui aurait été abusée, et dont les parents participaient au stage avait fini par déposer plainte pour viol. Une autre victime de 30 ans a elle aussi mis en cause Gabriel Loison.

Ces dernières vont relater comment elles ont été abusées. Mais Julie Baschet compte donc aussi apporter son témoignage. Même si elle a participé aux viols et agressions sexuelles, elle veut également expliquer comment elle a été victime. Car elle aussi a été manipulée. Dans ce registre, elle semble même être l’œuvre la plus aboutie de Gabriel Loison. Julie Baschet était devenue sa compagne, totalement soumise aux désirs du gourou, et son plus fidèle soldat pour faire respecter les règles du maître. Victime et bourreau à la fois.(…)

Suite de l’article