Olivier et les familles victimes de dérives sectaires

Des familles de proches qui vivent dans une communauté religieuse accusée de former une secte dans le Jura témoigneront de leur souffrance à la télévision.

Aleth Saint-Hillier, qui réside en Côte-d’Or, a créé en juillet 2009 l’association pour le dialogue et la réconciliation (ADER) militant contre les dérives sectaires.

Cette femme a onze membres de sa famille au sein d’une communauté nommée Amour e t miséricorde, basée à Chaussin dans le Jura, dans le collimateur d’actions visant à lutter contre les dérives sectaires, et témoigne dans l’émission diffusée sur France 2 « Les Yeux d’Olivier ». Le thème consacré : « Ils ont été victimes d’un manipulateur ». Ce sera le jeudi 8 août à 22 h 15.

Pour ce dernier numéro et parmi d’autres reportages, le journaliste Olivier Delacroix a voulu comprendre comment on tombe sous l’emprise d’un manipulateur, au point de ne plus avoir la force de réagir, ni de résister à la manipulation. Comment ces manipulateurs agissent-ils ? En quoi consiste leur pouvoir ?

La fille d’Eliane Deschamps témoignera

Une autre mère qui a des attaches en Saône-et-Loire y livrera aussi son récit, une rupture totale avec son fils, qui a quitté Paris pour Dijon, devenant ensuite adepte de la communauté Amour et miséricorde. Elle ne l’a plus revu depuis 2002. « Les nôtres sont “enfermés” depuis plus de 10 ans ! La presse écrite régionale et la télévision, c’est actuellement le seul moyen que nous avons pour essayer de leur passer un message… », a réagi vendredi dernier la mère du jeune homme.

L’intervention devant les caméras de Magalie, côte-d’orienne, qui a fait partie durant près de dix ans du mouvement fondé par sa propre mère, Amour et miséricorde, devrait être poignante. Elle a 15 ans lorsqu’un beau soir de 1996, en pleine forêt, sa mère dit voir la Sainte-Vierge. C’est le début de l’engrenage. Eliane affirme que l’apparition lui demande de revenir la voir chaque 15 du mois, à 00 h 06 précises, dans les bois de Plombières-lès-Dijon, en Côte-d’Or. C’est à 24 ans que la jeune femme a pu échapper à « l’emprise » d’Eliane qui persiste à affirmer qu’elle est investie par une mission religieuse.[…]

 

Suite de l’article