Propagande – Paradisme: le Gouvernement canadien pourrait libérer les citoyens du travail – Les Raëliens exhortent le Gouvernement à adopter ce nouveau système

 

Une conférence de presse aura lieu à l’Hôtel Marriott sur ​​la rue Bay au centre-ville de Toronto aujourd’hui, 3 septembre à 10h30. Un robot vous souhaitera la bienvenue!

TORONTO, le 3 sept. 2014 /CNW/ –  Conséquemment à la crise économique mondiale croissante, à l’inégalité sociale et économique et à la violence qui découle de ces problèmes, les Raëliens présentent un nouveau système socio-économique aux médias canadiens et aux gouvernements appelé le « Paradisme », qui, disent-ils, résoudrait tous ces problèmes et plus encore dans un temps très court.

La porte-parole raëlienne, madame Nicole Bertrand a expliqué le concept : « Notre monde est paralysé par le profit. Cela crée des inégalités entre les riches qui deviennent plus riches et les pauvres qui deviennent plus pauvres. Les tensions augmentent, les combats pour les ressources sont plus nombreux, les gens meurent de faim  –  ou, s’ils sont chanceux, ils travaillent toute leur vie de nombreuses heures par semaine, juste pour manger. Le Paradisme permettra de résoudre toutes ces problèmes et plus encore. Le Paradisme, c’est le communisme sans ses inconvénients. Il n’y a pas de prolétariat, pas d’argent et pas de production pour le profit. Plutôt que  »chacun selon ses capacités, chacun selon ses besoins », le Paradisme permettra l’abondance pour tous et il le fera indéfiniment. Grâce au Paradisme, nous pouvons tous vivre dans un monde sans travail, ni argent. »

Le Mouvement Raëlien du Canada (raelcanada.org) demande que les gouvernements, tant canadien et que provinciaux, mettent en œuvre dès que possible ce système politico-social proposé il y a quelques années par Raël.

Un hôte spécial présentera ce nouveau système politique à TorontoUn «robot humanoïde» répondra à certaines questions des journalistes !

Madame Bertrand a expliqué, « Nous  utilisons  ce robot pour aider les gens à s’habituer à l’idée que les robots pourraient facilement effectuer 80 à 90 pour cent des emplois actuels sur la Terre et, par conséquent, libérer instantanément les êtres humains de la nécessité de travailler. »

Cette conférence de presse sera retransmise en ligne : www.paradism.ca/live_conference_september_3_2014.

Après la conférence de presse, le robot sera sur la rue Dundas au nord du Eaton Centre pendant l’heure du diner et l’après-midi pour discuter et interagir avec les gens. Il sera aussi disponible pour des photos !

SOURCE Église raëlienne canadienne