Propagande Scientologue en Afrique du Sud – Communiqué de presse

Communiqué :

 

La tournée de bienveillance des ministres volontaires de Scientologie en Afrique a eu l’honneur de se joindre aux milliers de personnes venues rendre hommage à Sa Majesté Mampuru II le 25 janvier, lors des célébrations annuelles de la Journée Mampuru.

Décrit un jour par Nelson Mandela comme le premier combattant de la liberté de la nation, Mampuru II fut assassiné en 1883 pour avoir mené une campagne de résistance contre la domination coloniale. La boucle fut bouclée 130 ans plus tard : en avril 2013, l’établissement pénitentiaire de Pretoria, où il a été exécuté, a été officiellement rebaptisée Zone de gestion Roi Mampuru.

Le président sud-africain Jacob Zuma a décrit le roi Mampuru II en ces termes:

« L’histoire de nos luttes est riche des récits des chefs traditionnels héroïques qui ont refusé de se laisser intimider par les régimes coloniaux. Ils se sont battus avec tout ce qu’ils avaient en leur possession pour protéger leur terre et leur peuple de la répression systématique qui, au long des siècles, a dépouillé les peuples autochtones de notre pays de toute dignité humaine, de la décence et des droits humains. »

C’est dans cette même tradition de respect des droits des peuples d’Afrique du Sud que le responsable des ministres volontaires a pris la parole devant les chefs traditionnels et plus de 30 000 personnes réunies à Limpopo pour célébrer la Journée Mampuru 2014. Il s’est engagé, au nom de tous les ministres volontaires de Scientologie d’Afrique du Sud, à se montrer digne de l’héritage de Mampuru II, en apportant de la formation et de l’aide individuelle pour garantir la liberté et la dignité des peuples d’Afrique du Sud.

Les ministres volontaires ont rencontré de nombreux chefs traditionnels. Ils ont organisé des séminaires, y compris une conférence spéciale destinée auxsangomas – les guérisseuses traditionnelles, sur les outils développés par Ron Hubbard qui permettent de localiser les éléments susceptibles de prédisposer une personne à une maladie ou une blessure et d’apporter un soulagement.

Tous ont été invités à visiter la tente jaune vif et à en apprendre davantage sur le programme, ou à profiter de l’aide d’un ministre volontaire pour résoudre n’importe quel problème de la vie quotidienne.

Le programme des ministres volontaires a été expressément conçu pour être utilisé par n’importe qui, scientologue ou non. Quelle que soit sa culture ou ses croyances, on peut se former comme ministre volontaire et utiliser ces outils pour aider sa famille et sa communauté. Et tous sont invités à le faire.

Les ministres volontaires, qui ont à leur disposition des techniques efficaces pour résoudre les difficultés de toutes sortes, sont fidèles à leur slogan : « Quel que soit le problème, on peut y faire quelque chose. »

Transcendant les barrières ethniques, culturelles et religieuses, le programme des ministres volontaires est destiné à toux ceux qui ont besoin d’aide. La formation de ministre volontaire est gratuite. Elle est à la disposition de toute personne désireuse d’aider les autres, sur le site des ministres volontaires www.volunteerministers.org

L’Eglise de Scientologie a récemment publié la brochure Scientologie : notre aide – Les ministres volontaires de Scientologie : On peut y faire quelque chose, afin de répondre aux demandes d’information sur ce programme. Cette brochure est disponible sur simple demande.

Lors de la création du Programme des ministres volontaires, Ron Hubbard écrivit : “Si quelqu’un n’aime pas le crime, la cruauté, l’injustice et la violence de cette société, il peut y faire quelque chose. Il peut devenir un ministre volontaire et aider à civiliser cette société, à lui apporter conscience, bonté et amour, et à la libérer du calvaire en y insufflant confiance, décence, honnêteté et tolérance.”