Russie – Les Témoins de Jéhovah dans le sud de la Russie face à des accusations nouvelles

Les Témoins de Jéhovah dans le sud de la Russie face à des accusations nouvelles

Les Témoins de Jéhovah dans le sud de la Russie face à des accusations nouvelles

© RIA Novosti.

18:14 04/08/2013

ROSTOV-ON-DON, Avril 8 (RIA Novosti) – Le parquet de la ville sud de la Russie Taganrog ont accusé 16 Témoins de Jéhovah d’avoir participé à des activités d’une organisation extrémiste, après qu’ils auraient ressuscité la branche banni locale de l’organisation religieuse internationale.

Selon les enquêteurs, les adeptes du groupe religieux a continué à tenir des réunions régulières après leur succursale locale a été interdit dans la ville en 2009. Lors de ces réunions, ils auraient incité à la haine contre les autres religions, la littérature extrémiste diffusée et a appelé à esquiver la conscription.

La suspecte a également tenté d’impliquer les enfants dans leurs activités et collecté des fonds pour l’organisation, les procureurs ont déclaré dans un communiqué.

« Les matériaux de cas seront envoyés au tribunal de la ville de Taganrog alors que les suspects soient informés des accusations », a indiqué le communiqué.

L’organisation des Témoins de Jéhovah, qui compte plus de sept millions d’adeptes à travers le monde, dont plus de 130.000 en Russie, a été interdit dans un certain nombre de régions russes et dans certaines républiques ex-soviétiques au cours de ses croyances religieuses.

Branche des Témoins de Jéhovah dans la capitale russe a été dissoute par une décision de la cour de district en 2004, mais la Cour européenne des Droits de l’Homme a déclaré la décision illégale en 2010 .

Source : http://en.ria.ru/russia/20130408/180515407.html

Traduction Google