Suisse – Procès en appel du «guérisseur» qui a inoculé le sida

Mis à jour le 07.04.2014

Le «guérisseur» condamné pour avoir inoculé intentionnellement le virus du sida à 16 personnes se retrouve ce lundi devant un tribunal. L’homme, qui clame son innocence, a fait appel de sa peine de 12 ans et 9 mois de réclusion.

La maison où habitait le «guérisseur»

La maison où habitait le «guérisseur»
Image: Keystone


 A Berne, le guérisseur autoproclamé âgé de 55 ans passe à nouveau devant les juges, en appel. Il n’est pas d’accord avec sa peine de 12 ans et 9 mois de réclusion pour avoir inoculé le sida à 16 personnes.

Le Tribunal régional de Berne-Mittelland a retenu contre le recourant les charges de lésions corporelles graves et propagation de maladies humaines. Au terme de près de deux semaines de procès en mars 2013, ce guérisseur autoproclamé, qui avait donné du fil à retordre à la police, obligée d’aller le chercher de force pour comparaître, a également été condamné à payer 100’000 francs d’indemnités à 13 de ses 16 victimes.

«L’accusé et personne d’autre est responsable de l’infection des 16 personnes», avait déclaré le président du tribunal régional lors de la lecture du jugement. Il a expliqué que le tribunal avait prononcé le verdict de culpabilité en raison des sérieux indices à charge qui pesaient sur le «guérisseur».

Les analyses phylogéniques ont démontré que le virus des victimes avait clairement la même souche. Pour le président du tribunal, il ne fait donc aucun doute que la source de la transmission est la même. Selon toute vraisemblance, la contamination s’est faite au moyen d’une seringue avec du sang infecté.

Intime conviction(…)

Suite de l’article