Belgique – Maharishi, le gourou des stars, attaque la commune de Walhain

(10/04/2013)

La commune a manœuvré pour contrer le mouvement connu du centre d’information sur les organisations sectaires

WALHAIN La commune de Walhain croyait avoir trouvé le moyen de s’opposer à l’implantation du mouvement Maharishi Global Financing Research qui y possède depuis 2007 à Nil-Saint-Vincent un terrain de 1,6 hectares.

Initialement situé en… zone d’habitat rural, le terrain est subitement passé l’an dernier en… zone agricole d’intérêt biologique, avec interdiction de construire.

C’était finement joué de la part de Walhain qui ne voit pas d’un bon œil l’arrivée d’un mouvement auquel le Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles, le CIAOSN, a consacré en 2009 un rapport de 92 pages.

Mais Maharishi a décidé de réagir : selon nos infos, le mouvement a décidé d’attaquer la commune du Brabant wallon qui par cette manœuvre, a selon lui “gravement lésé ses intérêts”.

Ses avocats demandent au Conseil d’État d’annuler la décision du 23 janvier 2012 du conseil communal de Walhain notifiée le 15 mars suivant à la Région wallonne et qui, en classant son terrain en zone agricole d’intérêt biologique, empêche la construction éventuelle d’une école supérieure d’agriculture liée à Maharishi, un projet d’une capacité de 300 étudiants tenus d’y suivre les préceptes de Maharishi Mahes Yogi, pratiquer la méditation transcendantale et après quelque temps pour les plus doués, le vol yogique.

Me Frédéric Van Den Bosch, qui défend Walhain, croyait arriver aisément à bout des arguments de la Fondation Maharishi Global Financing Research.

Le contentieux est maintenant devant le Conseil d’État, lequel vient pourtant de donner raison à l’avocat du mouvement. Pour Maharashi, l’affectation en zone d’agriculture biologique du terrain de 1,569 ha qu’elle possède à Nil-Saint-Vincent est tout simplement contraire au plan de secteur local.

Dans sa première analyse, le Conseil d’État considère que les arguments de Maharishi ne sont pas légers. La commune de Walhain devra s’expliquer.

Maharishi veut propager la science védique du champ unifié, la méditation transcendantale sidhi et la vie spirituelle sattvique. C’est ce que la commune a lu dans le rapport final du Centre d’avis sur les organisations sectaires nuisibles. Ce rapport mentionne aussi qu’aux États-Unis, en Grande-Bretagne et à deux pas de chez nous aux Pays-Bas où le mouvement possède aussi des terrains, Maharishi y a installé des communautés où l’on constate la présence de mineurs.

Le rapport ajoute qu’entre 5.000 et 10.000 personnes auraient été initiées en Belgique à la technique de médiation transcendantale dont l’apprentissage de base, qui est payant, implique, dès le départ, d’être végétarien, d’avoir “une dévotion et une foi totale dans la culture et les activités védiques”.

Et le vol yogique ? Par une intense méditation dans la position du lotus, le corps s’élève et flotte au-dessus du sol. Bientôt à voir à Walhain ?

La commune pensait avoir trouvé la parade : elle a voulu destiner le terrain “à la pratique non-intensive de l’agriculture pour contribuer à la qualité et à la diversité du milieu naturel et des paysages”.

Bien essayé ! Maharashi attaque Walhain devant le Conseil d’État et la première phase de la procédure, qui est terminée, donne tort à Walhain.

Gilbert Dupont

 Source : http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/431053/maharishi-le-gourou-des-stars-attaque-la-commune-de-walhain.html