Afrique – Les raëliens traitent du « Vivre dans le bonheur »

Mardi 7 Octobre 2014 – 17:22

 

Ils se sont retrouvés dans un hôtel de la place à Pointe-Noire en week-end pour organiser une conférence-débat sur le thème, « Vivre dans le bonheur » où le message du prophète Raël sur le politique, l’économique, le culturel, le scientifique et le religieux a été livré aux nombreux invités et participants.

En abordant la question politique, l’orateur raëlien pense qu’il est temps de créer ce qu’il appelle par les RUK ou Royaumes Unis de Kama. Projet, selon lui qui consisterait en la suppression des frontières artificielles créées de toutes pièces pour mettre en place des micro-États fédérés appelés Royaumes Unis de Kama ( Kama est l’appellation authentique de l’Afrique). Cela donnera une place non négligeable aux Rois, Reines et aux Chefs traditionnels.

Parlant de l’économique et du culturel, les raëliens souhaitent d’une part la création d’une monnaie unique africaine que l’on appellera par le « kamo » tout en envisageant la suppression des taxes douanières et d’autre part aller à la recherche des racines et traditions kamites autrement dites africaines.

Sur le scientifique et le religieux, le souhait pour les raêliens est de voir adopter immédiatement les sciences et technologies du futur, notamment les OGM, le Clonage, l’Internet et la Nanotechnologie afin de réaliser un progrès véritable de l’Afrique. Et du message du prophète Raël, on retient selon l’orateur que,« toute vie sur terre, y compris l’homme, fut créée scientifiquement en laboratoire grâce à une maitrise parfaite de l’ingénierie génétique et de l’acide désoxyribonucléique par ce peuple extraterrestre ».

Après quoi, une phase de questions-réponses a alimenté la conférence-débat où l’on a noté des réactions de bon nombre d’intellectuels et participants ce qui laisse à croire l’intérêt suscité par cette retrouvaille à la fois religieuse et scientifique.

Notons que la religion Raëlienne compte environ 80.000 membres, répartis dans 90 pays.

Séverin Ibara

 

Source : Adiac Congo

Congo – Les raëliens traitent du « Vivre dans le bonheur »

Mardi 7 Octobre 2014 – 17:22

 

Ils se sont retrouvés dans un hôtel de la place à Pointe-Noire en week-end pour organiser une conférence-débat sur le thème, « Vivre dans le bonheur » où le message du prophète Raël sur le politique, l’économique, le culturel, le scientifique et le religieux a été livré aux nombreux invités et participants.

En abordant la question politique, l’orateur raëlien pense qu’il est temps de créer ce qu’il appelle par les RUK ou Royaumes Unis de Kama. Projet, selon lui qui consisterait en la suppression des frontières artificielles créées de toutes pièces pour mettre en place des micro-États fédérés appelés Royaumes Unis de Kama ( Kama est l’appellation authentique de l’Afrique). Cela donnera une place non négligeable aux Rois, Reines et aux Chefs traditionnels.

Parlant de l’économique et du culturel, les raëliens souhaitent d’une part la création d’une monnaie unique africaine que l’on appellera par le « kamo » tout en envisageant la suppression des taxes douanières et d’autre part aller à la recherche des racines et traditions kamites autrement dites africaines.

Sur le scientifique et le religieux, le souhait pour les raêliens est de voir adopter immédiatement les sciences et technologies du futur, notamment les OGM, le Clonage, l’Internet et la Nanotechnologie afin de réaliser un progrès véritable de l’Afrique. Et du message du prophète Raël, on retient selon l’orateur que, « toute vie sur terre, y compris l’homme, fut créée scientifiquement en laboratoire grâce à une maitrise parfaite de l’ingénierie génétique et de l’acide désoxyribonucléique par ce peuple extraterrestre ».

Après quoi, une phase de questions-réponses a alimenté la conférence-débat où l’on a noté des réactions de bon nombre d’intellectuels et participants ce qui laisse à croire l’intérêt suscité par cette retrouvaille à la fois religieuse et scientifique.

Notons que la religion Raëlienne compte environ 80.000 membres, répartis dans 90 pays.

Séverin Ibara

Source : Adiac

Conférence de presse – Une Ambassade pour accueillir une civilisation extraterrestre : les raëliens déposeront une demande officielle au Gouvernement canadien et dévoileront une maquette!

OTTAWA, le 2 juin 2014 /CNW Telbec/ – Mercredi le 4 juin, les représentants du Mouvement Raëlien International au Canadaremettront officiellement le dossier de présentation du projet de construction de l’Ambassade des Elohim au Gouvernement canadien.  L’État d’Israël ayant refusé à sept reprises de donner suite à la demande du Mouvement Raëlien, RAËL a décidé, en l’an 2000, d’offrir à tous les pays du monde la possibilité d’accueillir ce projet historique!

« Le dossier que nous remettrons au Premier ministre Harper, au ministre des Affaires étrangères, au ministre de la Défense nationale et au ministre des Finances comporte deux volets principaux.  Le premier consiste en une demande d’un terrain de 4 kilomètres carrés sur le territoire canadien et le second d’accorder l’extraterritorialité, comme elle l’est pour toutes les ambassades du monde », annonce Daniel Turcotte, assistant de RAËL pour le projet de l’Ambassade.  Il poursuit: « En retour, le Canada aura des retombées économiques de plusieurs dizaines de milliards de dollars à terme.  De plus, le pays hôte de cette Ambassade prospérera et jouira d’un immense prestige, car en tant que plaque tournante interplanétaire, ses résidents seront les premiers à bénéficier de technologies très avancées des Elohim, entre autres dans les domaines de la bio-robotique, de la nanotechnologie, de la médecine, des transports et des communications, ainsi que l’accès à des sources d’énergie impossibles à imaginer actuellement par nos scientifiques. »

« Le Gouvernement canadien sait qu’une civilisation extraterrestre manifeste leur présence en espérant entrer en contact officiellement avec les gouvernements de la Terre, puisque de nombreuses apparitions d’OVNI ont été répertoriées par les forces armées canadiennes.  Cette civilisation se nomme Elohim. Ils sont les scientifiques et les artistes qui ont créé toutes les formes de vie sur la Terre, il y a de cela plusieurs milliers d’années et ils souhaitent revenir officiellement dans l’Ambassade que nous leur construirons lorsque la paix prévaudra sur notre planète », conclut Daniel Turcotte.

Le mercredi 4 juin 2014, à 15 h, le Mouvement Raëlien tiendra une conférence de presse à l’Hôtel Marriott Ottawa, 100 rue Kent,OttawaQueen Salon (executive level), au cours de laquelle le dossier Ambassade sera remis aux journalistes présents. À la même occasion une maquette de l’Ambassade sera dévoilée. Nicole Bertrand et Daniel Turcotte seront également disponibles pour répondre aux questions.

SOURCE Église raëlienne canadienne

Afrique – Histoire du Monde : Raël de plaisir ?

MATIN PREMIERE | mercredi 2 avril 2014 à 4h27

L’Histoire du Monde, c’est une info originale publiée dans la presse internationale mais qui ne fait pas nécessairement la Une des journaux.

 

Et notre HDM nous emmène en Afrique ce matin. L’Hôpital du Plaisir devait ouvrir au Burkina Faso il y a un mois… Un établissement spécialisé dans la réparation du clitoris après une excision. Une opération gratuite ! Un hôpital qui aurait été bien utile. Seulement voilà, il est financé par la secte Raël. Et ça, ça ne plait pas à tout le monde. L’Hôpital du Plaisir est flambant neuf, dans la campagne de Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du Burkina… Il devait ouvrir le mois dernier, la veille de la journée des femmes. Mais tout a été annulé !

En fait, c’est la secte Raël, via une ONG, qui finance cet hôpital… Une secte internationale fondée par un Français après une rencontre avec des extraterrestres, en tout cas c’est ce qu’il prétend. Il a un projet d’immortalité grâce au clonage. La secte est régulièrement au cœur de polémiques, notamment parce qu’elle encourage une sexualité très libérée, et des soupçons de pédophilie planent sur plusieurs de ses responsables.

Le Burkina Faso est donc un peu coincé entre cet hôpital qui pourrait « réparer » des centaines de femmes et la mauvaise réputation de ceux qui le financent…

Oui mais le gouvernement a tranché, il a interdit l’ouverture de l’hôpital. Un projet pourtant rare, presque miraculeux dans un des pays les plus pauvres du monde. Il faut dire que l’Église a pesé de tout son poids dans cette affaire. Les raëliens et les catholiques s’accusent mutuellement de pédophilie. L’Église – très influente au Burkina – a une véritable mainmise sur toutes les questions sexuelles.

Les raëliens sont furieux et accusent les catholiques d’avoir mené une campagne de dénigrement et d’avoir fait changer le gouvernement d’avis au dernier moment, juste avant l’ouverture de l’hôpital.

Ce qui est sûr, c’est que les grandes perdantes, ce sont les femmes burkinabées…

Certaines attendaient déjà devant les portes, elle ont dû repartir sans avoir été soignées. C’est d’autant plus grave que l’opération de réparation du clitoris est très simple et rapide. Les moyens et les médecins étaient là. Mais le bras de fer entre l’Église et la secte a tout bloqué. L’hôpital aurait pu soigner huit femmes par jour, les responsables attendaient des patientes du pays entier et même du Kenya, du Mali ou du Sénégal. En Afrique, plus de 130 millions de femmes sont excisées. Une coutume extrêmement douloureuse qui prive les femmes de tout plaisir sexuel.

Source : rtbf

Canada – LE FRÈRE DE FRANÇOISE DAVID CANDIDAT DU PARTI RAËLIEN

raelien

Robert «Croissant de lune » David, le frère de la députée de Québec solidaire Françoise David, sera candidat pour le Parti raëlien du Québec (PRQ) dans Hochelaga Maisonneuve aux prochaines élections, a-t-on appris ce matin en conférence de presse.

« C’est un grand moment pour la nation québécoise alors que tous les astres culminent sous la constellation du Verseau. Ce sera une période de grands changements, de grandes révolutions. Le Parti raëlien se doit d’être présent pour guider le Québec dans la bonne direction » a lancé le nouveau candidat à ses nombreux partisans s’étant déplacés pour l’évènement.

Robert David est actuellement vice-recteur aux relations internationales de la Grande loge de l’Horloge cosmique du Parti raëlien du Québec et travaille aussi comme commis dépanneur.

Source : journal de mourreal

Canada – RAËL APPUIE LE CANDIDAT D’OPTION NATIONALE DANS WESTMOUNT

rael

Le chef spirituel Raël a officiellement annoncé son appui inconditionnel au candidat d’Option nationale de Westmount, déclarant qu’il voyait en ce candidat et son programme « tous les ingrédients nécessaires pour déclencher une révolution sexuelle au Québec ».

« L’indépendance, ça commence chacun dans son pantalon » explique Raël qui rêve d’une révolution sexuelle au Québec depuis maintenant 30 ans. Une libération des mœurs qui permettrait selon lui au peuple québécois d’atteindre « une émancipation sexuelle intergalactique qui mènerait le pays tout droit à l’indépendance ».

Le candidat d’Option nationale n’était pas disponible pour des commentaires.

Source : journal de mourreal

Les interventions chirurgicales Clitoraid ont été contrecarrées par le retrait des licences médicales des chirurgiens au Burkina Faso

OUAGADOUGOU, Burkina-Faso, 18 mars 2014/African Press Organization (APO)/ — Les licences des médecins qui étaient auparavant délivrées au personnel médical de Clitoraid (http://www.clitoraid.org), une organisation à but non lucratif qui vise à aider les victimes de mutilations génitales féminines à recourir aux réparations clitoridiennes, viennent d’être annulées au Burkina Faso, en raison d’une « discrimination flagrante contre le mouvement Raëlien », d’après un communiqué publié aujourd’hui par Clitoraid.

 

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/clitoraid-1.png

Photo 1: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/or_3.jpg

Photo 2: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/kamkaso_2.jpg

Photo 3: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/kamkaso_1.jpg

 

« Bien qu’ils aient été accordés sans problème particulier par le passé, nos permis d’exercer nous ont été retirés, après une semaine seulement d’exercice », a déclaré le Dr. Brigitte Boisselier, présidente de l’organisation Clitoraid et porte-parole du mouvement Raëlien. « Nous n’avons pas pu ouvrir notre nouvel hôpital Kamkaso entièrement équipé, après que le ministre de la santé a refusé de signer les documents qu’il nous avait promis. La situation était épouvantable mais les médecins ont pu réaliser leurs interventions dans un autre hôpital. Ce dernier coup, l’annulation des licences à cause de ce que le ministre de la santé a appelé ‘irrégularités non divulguées,’ est bien la preuve d’une discrimination organisée à notre encontre ».

 

L’existence de ce type de discrimination a été confirmée par M. Sebgo, le ministre de la santé lui-même, a affirmé Boisselier.

Il a fait la déclaration suivante à l’agence de presse Thompson Reuters Foundation : « Les organisations médicales devraient s’occuper avant tout de sauver des vies, au lieu de faire la promotion de leur religion dans l’espoir de convertir des personnes vulnérables ». Boisselier a fait remarquer : « Dans un pays qui compte de nombreux hôpitaux chrétiens et musulmans, cette déclaration est non seulement extrêmement discriminatoire, mais elle est également absurde. Bien qu’inspirée par Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien, Clitoraid est une entité indépendante du Mouvement Raëlien et ne saurait initier une quelconque action de prosélytisme au sein de son hôpital. Les femmes qui nous contactent ont besoin de nos services médicaux et de notre soutien psychologique et c’est ce qu’elles vont recevoir de la part de l’équipe médicale. L’appartenance religieuse de nos membres de l’équipe médicale est à la fois variée et non pertinente. Elle nous est très souvent inconnue ».

Elle a ensuite ajouté que l’équipe Clitoraid a aussi été extrêmement choquée d’apprendre que la ministre des femmes du Burkina Faso, Madame Nestorine Sangare, a déclaré que « vivre sans clitoris n’était pas la fin du monde ».

« Lorsqu’une femme meurt parce qu’elle a été excisée, c’est bel et bien la fin du monde, de son monde », a affirmé Boisselier. « Et lorsque des femmes doivent endurer des douleurs intolérables à chaque rapport sexuel, j’appelle ça aussi la fin du monde car personne ne devrait jamais vivre une vie de douleurs simplement pour satisfaire une coutume ancestrale. Ou pire encore, devrait-elle continuer à vivre avec cette douleur simplement parce que ceux qui proposent de l’arrêter sont membres d’une minorité religieuse ».

Boisselier a rendu hommage aux chirurgiens volontaires de Clitoraid et aux autres membres du personnel médical.

« Malgré les bouleversements qui ont suivi leur arrivée, nous sommes extrêmement reconnaissants que de tels professionnels hautement qualifiés se soient portés volontaires pour s’occuper de ces personnes venues demander notre aide », a déclaré Boisselier. « Ils ont opéré avec succès 29 femmes la semaine où leurs licences étaient encore valables, et ils ont aussi formé un chirurgien burkinabé à ce type d’opération. Dans ce contexte, les 50 femmes que l’on doit opérer pourront recevoir cette intervention ».

D’autres femmes ont vu tous leurs espoirs de se faire opérer gratuitement s’envoler lorsque les chirurgiens volontaires américains ont perdu leurs droits d’opérer au Burkina Faso.

« Cela nous a brisé le cœur», a affirmé Boisselier. « Deux femmes étaient venues exprès du Sénégal, et l’une d’elles vivait dans une douleur permanente. Nous espérons que le chirurgien récemment formé pourra l’opérer ».

Un avocat a été engagé conjointement par Clitoraid et l’AVFE (le partenaire local de Clitoraid) afin de lancer des poursuites pour diffamation et régler leurs problèmes de licences retirées ou annulées.

« Les aspects discriminatoires seront également ajoutés à notre dossier en attente, au rapporteur des Nations Unies sur les droits de la personne et la discrimination religieuse », a affirmé Boisselier. « Ce dossier contient la liste des nombreux cas de discrimination subis par le mouvement Raëlien dans les pays francophones ».

 

Distribué par APO (African Press Organization) pour Clitoraid.

Source : icilome

L’Église catholique contre l’ouverture du centre du plaisir de Clitoraid (mouvement Raelien) le 7 mars au Burkina Faso

OUAGADOUGOU (© APO) – L’équipe Clitoraid maintient toutefois l’inauguration du bâtiment et le début de ses opérations dans un autre hôpital de Bobo Dioulasso.
Mardi 4 mars 2014 | 09:29 UTC
 

Selon l’annonce faite aujourd’hui par l’organisme sans but lucratif Clitoraid, des pressions de l’Église Catholique et d’autres détracteurs du Mouvement Raëlien International (MRI), ont poussé le gouvernement du Burkina Faso a rétracter son assurance à donner le feu vert aux opérations, empêchant de fait l’ouverture officielle de l’hôpital de Clitoraid, connu sous le nom de l’hôpital Kamkaso, au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest.

“L’hôpital, une fois ouvert, offrira d’opérer gratuitement les victimes de mutilations génitales féminines,” a déclaré le Dr Brigitte Boisselier, présidente de Clitoraid et porte-parole du MRI.

“Cette opération chirurgicale permet de réparer les dommages physiques encourus par les victimes de MGF. Mais l’Église catholique et ses acolytes se sont opposés à cette merveilleuse mission en menant une campagne de dénigrement à des fins purement égoïstes”.

Logo Clitoraid

Boisselier a déclaré que Clitoraid demandera réparation immédiate par les tribunaux.

“En attendant, les chirurgies que nous avions planifiées auront toujours lieu, au cours des prochaines semaines, mais dans un autre hôpital,” a-t-elle annoncé. “Nous allons de l’avant comme prévu.”

 

Elle poursuit en relatant les raisons qui ont entravé l’ouverture de l’Hôpital Kamkaso le 7 mars.

“Alors que le dossier de demande d’autorisation avait été déposé en 2011 et que nous avons reçu différentes assurances de la part d’officiels aux niveaux régional et national que l’hôpital pouvait ouvrir le 7 mars , le ministère de la Santé du Burkina Faso a exprimé aujourd’hui à un représentant de l’AVFE, le partenaire local de Clitoraid, que l’autorisation ne serait pas accordée pour la date prévue de l’inauguration du 7 mars” déclare Brigitte Boisselier.

L’hôpital Kamkaso, au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest

Elle explique qu’une source officielle anonyme l’a informée que cela était lié à de fortes pressions des ‘ennemis’ des Raëliens, en particulier de l’Église catholique, qui est responsable à la fois du refus de licence et de l’annulation de la participation de la Première Dame du Burkina Faso à la cérémonie d’ouverture.

“En cherchant à empêcher notre ouverture, l’Église catholique est devenue complice des criminels qui mutilent les organes génitaux des femmes africaines”, a déclaré Brigitte Boisselier. “Avec sa mission de restaurer le clitoris mutilé des victimes de MGF, l’Hôpital du Plaisir de Clitoraid sera un puissant moyen de dissuasion pour ceux qui pratiquent encore cette coutume barbare. Ils cesseront d’exciser les fillettes, car il est insensé de détruire quelque chose qui peut être facilement restauré”.

Boisselier a déclaré que cette prise de position de l’Église catholique contre Clitoraid n’est guère surprenante, étant donné le bilan du Vatican.

“Ceux qui empêchent notre ouverture sont les mêmes criminels qui soutiennent les prêtres pédophiles et se prêtent au blanchissement d’argent dans les banques du Vatican,” dit-elle. “Et ils sont aussi responsables de la mort de milliers d’africains qui ont contracté le SIDA à cause d’ignobles directives venant de l’Église catholique s’opposant á l’usage du préservatif.”

Dr. Marci Bowers                                     Harold Henning Jr.
Les Dr. Marci Bowers, M.D. et Harold Henning Jr., M.D., réaliseront les interventions au nouvel hôpital et formeront d’autres chirurgiens à ces méthodes

Boisselier a déclaré que Clitoraid non seulement prendra toutes les mesures juridiques possibles pour ouvrir l’hôpital mais aussi maintient la cérémonie d’inauguration en présence des centaines de personnes qui avaient répondu positivement á l’invitation lancée ainsi que tous les officiels qui voudront bien nous témoigner leur soutien.

“Cette pression pour tenter de garder notre établissement fermé ne fera que retarder l’ouverture,” dit-elle. “Nos avocats vont traduire en justice devant les plus hautes instances juridiques du Burkina les personnes impliquées dans cette affaire. Par ailleurs, les membres bénévoles de Clitoraid ont également prévu des manifestations à travers le monde devant les ambassades du Burkina Faso”.(…)

Suite de l’article

Raéliens vs. UQTR : entente hors cours

UQTR

UQTR

Publié le 5 Septembre 2013 

Le procès entamé mercredi, impliquant l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et les demandeurs Alain Gauthier, Sylvie Chabot, Sylvie Tremblay, Damen Francoeur et Rodolf Samson, a pris fin jeudi matin, avant la reprise de l’audition prévue pour 10 h.

Le secrétaire général de l’UQTR, Me André Gabias, confirme que les parties au dossier, par le biais de leurs procureurs respectifs, ont accepté de régler le dossier moyennant un désistement de la réclamation des demandeurs, chaque partie payant ses frais.

De plus, les parties se sont engagées à ne pas commenter cette entente dans les médias. En conséquence, le présent communiqué constituera la seule communication émise par les parties.

Source : lhebdojournal.com

Des partisans du topless et de Raël devant Notre-Dame de Paris

ParisFrance ♦ 25 août 2013

Une quinzaine de membres du mouvement raëlien ont manifesté dimanche 25 août 2013 à Paris, en retirant leur t-shirt pour défendre l’égalité entre les hommes et les femmes et le droit au topless pour tous. Une marche entre la place Saint-Michel et le quai de Corse, pour laquelle la préfecture de Police de Paris n’avait pas spécialement autorisé de seins nus sur la voie publique.

Reconnaissables à leur pendentif, une svastika montée sur une étoile de David, les raëliens avaient néanmoins enlevé le haut pour la manif, gardant pour les hommes, un haut de maillot de bain, pour les femmes un soutien-gorge.

Une démarche soutenue par l’association Go Topless, fondée en 2007 par Raël, leader spirituel du mouvement raëlien après qu’une New-Yorkaise a été condamnée à une amende pour avoir fait du topless.

La philosophie raëlienne explique que la vie sur Terre a été créée par une civilisation extraterrestre très avancée scientifiquement, composée de femmes et d’hommes, ayant créé l’être humain à leur image, seins inclus.

Source : citizenside.com