Congo-Brazzaville : L’école internationale de la Rose-Croix d’or a abrité une conférence sur le thème « Spiritualité et sexualité »

PAR SéVERIN IBARA, 20 JANVIER 2014

La session a eu lieu samedi 18 janvier à la direction de la ville de cette structure, située dans le sixième arrondissement Ngoyo, en présence des membres de cet établissement religieux et de plusieurs invités

En effet selon les animateurs de cette conférence : « L’abus de la sexualité, la pratique de l’homosexualité rendent insensible l’impulsion divine de l’homme par ce que, en se comportant de cette façon, les organes sexuels de ce dernier ne pourront plus être réceptifs à la force divine en rendant spirituellement l’homme comme un être perdant. Pour un chercheur de la vérité il est souhaitable de faire bon usage de sa sexualité s’il prétend suivre avec efficacité le chemin spirituel. »

Répondant aux questions du public, les orateurs ont indiqué que l’école de la Rose-Croix d’or avait un champ greffé à celui du christ, ayant pour rôle de ramener, à l’aide d’un enseignement ésotérique et universel, l’homme sur le droit chemin. « L’homme qui était créé à la ressemblance de Dieu constitue tout un système appelé microcosme et doit, grâce à un enseignement ésotérique et universel, repartir vers la maison du père créateur. Tout le monde parle de Dieu mais personne ne sait comment s’orienter pour accéder à la connaissance originelle afin d’aider l’homme à retrouver le chemin perdu par ce dernier depuis sa chute », ont-il déclaré.

Aussi, pour une meilleure connaissance de l’enseignement prôné par cette école, les orateurs ont invité les participants au séminaire à participer prochainement aux différentes séances de culte, organisées chaque samedi au sein de ladite école.

Cette conférence était animée par trois membres de la direction de l’école de la ville océane, à savoir Samba Eudes Didi, Poaty Panghoud Valère et Nzimba Feldman.

Source : all africa

Des milliers de Rose-croix réunis en Ariège

Par MP

Sous le chapiteau, l'école de la Rose-Croix d'or

Sous le chapiteau, l’école de la Rose-Croix d’or

A Ussat-les-bains, plus de 2500 rosicruciens se réunissent pendant 4 jours

En Ariège, beaucoup de questions autour du rassemblement international des Rosicruciens.

Ils sont plus de 2 500 réunis à Ussat-les-Bains.

La rose croix d’or, c’est ce mouvement référencé comme une secte en France jusqu’en mars dernier.

Depuis, on parle d’association cultuelle.

 Des milliers de Rose-croix réunis en Ariège

Toutes les vidéos

Les rosicruciens revendiquent l’héritage des premiers chrétiens et des cathares.

 

Les autorités municipales d’Ussat-les-bains voient d’un assez mauvais oeil ce rassemblement. Les rosicrutiens sont soupçonnés de vouloir annexer un certain nombre de terrains de la commune.

 

La secte des Rose-Croix préparent sa venue à Ussat-les-Bains

La secte des Rose-Croix préparent sa venue à Ussat-les-Bains ()

La secte des Rose-Croix préparent sa venue à Ussat-les-Bains

Tous les cinq ans environ, le mouvement des Rose-Croix organise sa «conférence européenne» en Ariège, sur la commune d’Ussat-les-Bains. Il aura llieu du 15 au 18 septembre prochain et devrait réunir quelque 2500 adhérents.

Sur des terrains privés qui bordent le centre de vacances d’Ussat-les-Bains, les préparatifs avancent à un rythme accéléré. Depuis lundi, les salariés d’Expo Even, une société toulousaine spécialisée, dressent les nombreux chapiteaux qui accueilleront la conférence européenne des Rose-Croix. Deux chapiteaux ont déjà été érigés, les deux plus grands. Sous la tente principale, près de 2000 mètres carrés, se tiendra la conférence proprement dite. Dans le village de chapiteaux situé à proximité, une dizaine, seront installés les centres de traduction : des Rose-Croix venus de toute l’Europe, en effet, doivent participer à ce rassemblement. Au total, trois semaines de travail sont nécessaires pour mettre sur pied l’ensemble du dispositif : chaises, tables, sonorisation compris…

Hôtels et gîtes affichent complet

Au total, quatre jours de conférence sont programmés, du 15 au 18 septembre, dont le Lectarium Rosicrucianum, l’école de la Rose-Croix. Tout cela est bien mystérieux, mais «cette fois-ci, le public et la presse auront libre accès au site. Une conférence sur les origines du monde est programmée à Tarascon, ouverte à tous. Nous avons une volonté de transparence», confie Martine Lebrun, chargé de communication du mouvement. Liberté encadrée, cependant : les offices ne seront sans doute pas accessibles. Et l’accès au site devrait être strictement réglementé.

En attendant, les hôtels et gîtes du pays de Tarascon et du Vicdessos affichent déjà complet, alors qu’aucune autre manifestation d’envergure est programmée. Les Rosicruciens ont effectué leurs réservations individuellement au cours des dernières semaines. Sans forcément annoncer, bien entendu, qu’ils participent à ce rendez-vous.


Classé parmi les sectes depuis 2005

«Très gentils, discrets et polis, plutôt argentés – il faut voir dans quels genres de voitures ils roulent – et généreux avec le commerce local» : voilà le souvenir que le passage des Rosicruciens, voici six ans, a laissé à cet habitant de Tarascon. Cependant ce mouvement, même s’il s’en défend, reste classé parmi les sectes depuis un rapport de la Mission interministérielle sur les dérives sectaires rendu public en 2005.