Tom Cruise s’attaque à Bauer Media Group

Découvrez la librairie avec Decitre.fr

 

Et réclame 50 millions de dollars pour diffamation

Le mardi 19 février 2013 à 11:36:04 – 0 commentaire

Il ne s’agit pas uniquement d’une information à faire figurer dans les colones de la presse people dans la mesure où le groupe attaqué par l’acteur américain est l’un des plus importants dans le monde en termes de titres et de diffusion. L’entreprise allemande possède 600 publications, dont quelques-unes sont pour le moins douteuses. 

 

Tom Cruise vino a divertirse a El Hormiguero

ElHormiguero, CC BY-ND 2.0

Le magazine incriminé par Tom Cruise s’appelle Life & Style et ne présente pas grand intérêt : c’est essentiellement un journal consacré aux célébrités, comme il en existe légion partout dans le monde. Sauf que le propriétaire du journal est Bauer Media Group, un vieux groupe de presse allemand qui compte par ses titres des publications populaires dans les milieux néo-nazis.

Autrement dit, le procès entre l’acteur et Bauer risque de tourner rapidement au règlement de compte, sur la question des orientations idéologiques de chacun. En effet, le magazine Life & Style accuse Tom Cruise d’avoir abandonné la fille Suri, sur ordre de la scientologie. Une information que l’acteur s’est empressé de contredire, parlant de diffamation.

Quant à l’entreprise allemande, le site The Wrap nous explique : « Une filiale propriété de Bauer publie Der Landser, un magazine militaire qui se spécialisé dans les histoires sur la Seconde Guerre mondiale plutôt bienveillante à l’égard des troupes d’Hitler et qui profite de bonnes ventes chez les skinheads et autres néo-nazis. »

L’avocat de l’acteur va-t-il se servir de ces publications peu recommandables ? C’est possible. Il est probable que cela entre en ligne de compte, avec une argumentation qui reposerait sur l’attitude ambiguë de Bauer à l’égard de certaines minorités, ici la scientologie.

L’équipe légale de Cruise avance une antipathie de la part de Bauer vis-à-vis de la scientologie. Cruise et sa fille Suri feraient les frais de cette animosité. Les publications néo-nazies ne jouent certainement pas en faveur du groupe allemand.

Source : http://www.actualitte.com/cinema/tom-cruise-s-attaque-a-bauer-media-group-40407.htm