Turquie – Agressions sexuelles à l’académie de Yoga

Akif Manaf « grand maître » yoga est accusé par une dizaine d’anciennes adeptes d’agressions sexuelles. Il est également accusé de fraude d’un montant d’un million de livres turques, soit environ 350.000 euros. Ayant reçu les enseignements de maîtres indiens et publié de nombreux livres, il a ouvert sa propre école, l’Académie de Yoga, à Istanbul. Très populaire, surtout auprès des jeunes femmes, il les aurait amenées à avoir des relations sexuelles avec lui afin de leur apporter « la paix intérieure » ; selon le yogi, les massages et les activités sexuelles ouvrent « les chakras ». Ses victimes l’accusent d’avoir utilisé l’hypnose pour obtenir les faveurs des plus récalcitrantes. La dévotion de ces femmes est telle que certaines n’hésitaient pas à embrasser ses pieds, à se battre pour lui mettre ses chaussures ou à manger ses restes. Certaines auraient voulu porter plainte auparavant mais s’en sont abstenu de peur de devoir s’exprimer publiquement. C’est le petit ami de l’une des victimes qui, s’inquiétant de la façon dont son amie se transformait en « machine », a intenté la première démarche auprès de la justice permettant l’ouverture d’une enquête. D’autres se sont ensuite manifestées. L’une des victimes a affirmé qu’il lui avait fait subir un lavage de cerveau et que son dévouement à Manaf l’empêchait de résister à la violence physique et aux demandes de rapports sexuels.

Source : Daily News, 25.08.2014