Un couple de Californie poursuit l’Église de scientologie pour fraude

Publié par Associated Press le mercredi 23 janvier 2013 à 22h09.

WEST PALM BEACH, États-Unis – Deux anciens fidèles de l’Église de scientologie soutiennent dans une poursuite déposée mercredi que l’organisation et ses associés ont trompé des membres afin de leur soutirer des millions de dollars pour de fausses causes.

Luis et Maria Garcia, qui vivent à Irvine en Californie, ont entamé les procédures judiciaires devant un tribunal fédéral de Tampa, près du siège social de l’Église à Clearwater.

Le couple affirme avoir versé plus de 420 000 $ pour financer la construction d’un édifice, fournir de l’aide à des victimes de catastrophes naturelles et d’autres causes reliées à leur religion avant de découvrir que la majorité de cette somme était allée dans les coffres de l’Église ou dans les poches de son leader, David Miscavige.

Dans la poursuite, les Garcia accusent l’organisation religieuse d’avoir, sous l’influence de M. Miscavige, trahi ses principes fondateurs et de s’être transformée en entreprise laïque dont le principal objectif est de prendre l’argent des gens.

Dans un courriel, le porte-parole de l’Église, Pat Harney, a déclaré que l’organisation n’avait pas encore été notifiée de la poursuite, mais a nié que les fonds avaient été utilisés à d’autres fins que celles pour lesquelles ils avaient été recueillis.

Les Garcia ont été scientologistes pendant 28 ans, se hissant jusque dans les plus hautes sphères de l’Église. Ils ont quitté en novembre 2010 parce qu’ils étaient déçus de l’orientation choisie par David Miscavige, qui dirige l’organisation depuis la mort de son fondateur, L. Ron Hubbard, en 1986.

Theodore Babbitt, un avocat de West Palm Beach travaillant pour le couple, a indiqué que des poursuites similaires seraient bientôt déposées par d’autres scientologistes.

Il a précisé que Luis et Maria Garcia croyaient toujours en la scientologie et que leur litige ne portait pas sur la légitimité de la religion, une question qui a été souvent débattue depuis la fondation de l’Église dans les années 1950.

D’après Me Babbitt, ce débat n’est pas pertinent quand il s’agit des dons faits par les membres. «Que vous soyez une Église ou non, vous n’avez pas le droit de frauder les gens», a-t-il conclu.

Source : http://www.985fm.ca/international/nouvelles/un-couple-de-californie-poursuit-l-glise-de-scien-203027.html