Une commune du Guatemala expulse des juifs orthodoxes

LA RÉDACTION | LE 28.08.2014 À 09:35

Dans la commune guatémaltèque de San Juan La Laguna, à 200 kilomètres à l’est de la capitale, la mairie a émis une ordonnance d’expulsion à l’encontre d’une dizaine de familles juives orthodoxes. Ces habitants ont 45 jours pour partir.

Les membres de la communauté ont participé à une réunion sous l’égide du bureau des Droits de l’Homme à Guatemala, la capitale du pays, afin de trouver une solution le 27 août 2014. Ils demandent un moratoire d’au moins huit mois pour quitter la ville.

Selon Prensa Libre, cette communauté juive orthodoxe est composée d’environ 230 personnes, dont 115 femmes et enfants, majoritairement des immigrés des Etats-Unis, d’Israël, du Royaume-Uni et de Russie. 40 seraient guatémaltèques.

Depuis un an, les habitants de la municipalité se plaignent de cette communauté. Ils estiment avoir été victimes de discrimination religieuse. Selon l’un des résidents, Bartolomé Cholotío, les juifs orthodoxes auraient effrayé un groupe de touristes mexicains qui visitaient la région. Les voisins ont également expliqué que les membres de la communauté ne répondaient pas à leurs salutations et n’avaient pas respecté une coutume locale rendant hommage aux morts.

Les juifs orthodoxes ont demandé un délai supplémentaire à la municipalité afin de pouvoir s’organiser et mener des pourparlers. Le représentant de la communauté, Santos, dénonce une attitude agressive de la part des voisins et un sentiment d’insécurité grandissant au sein de la communauté.

Selon un rapport de la Ligue anti-diffamation (ADL), un Guatémaltèque sur trois a des préjugés antisémites.

Depuis quelques mois, des canadiens membres de la secte juive ultra-orthodoxe Lev Tahor se sont installés discrètement au Guatemala. Certains des membres de la secte faisaient l’objet d’une enquête des services sociaux québécois pour maltraitance à l’égard d’enfants. Les autres membres de la communauté ont préféré quitter l’Ontario.

Sources : Prensa Libre, Radio Canada, Le Monde Juif.

Photo : AFP/ Johan Ordonez.