Viols et rites vaudous à Pierrefitte-sur-Seine : 14 ans de prison

JUSTICE – La mère et l’oncle d’une adolescente violée à plusieurs reprises sous prétexte d’exorcisme vaudou ont été condamnés vendredi respectivement à sept et quatorze ans de prison par la cour d’assises de Seine-Saint-Denis.

Condamné pour avoir violé une adolescente au moins cinq fois au cours de séances d'exorcisme.

Condamné pour avoir violé une adolescente au moins cinq fois au cours de séances d’exorcisme.Photo : DR

Il risquait 20 ans de prison, il en aura 14. Un Togolais de 28 ans, a en effet été reconnu coupable de viols, mais aussi de violences sexuelles imposées à une adolescente de 14 ans et à ses deux sœurs aînées, entre 2010 et début 2011, lors de cérémonies rituelles. Il a été condamné à quatorze ans de réclusion criminelle. La mère de la jeune victime, accusée d’avoir cautionné ces violences, mais aussi d’avoir fourni des préservatifs au violeur afin qu’il « désenvoûte » sa fille cadette, a été condamnée à sept ans de prison.

Ces personnes ont-elles été guidées par la folie ? La justice a tranché. « C’est elle (la mère, ndlr) qui a convaincu sa fille, c’est elle qui l’a mise en confiance. Elle a ni plus ni moins livré sa fille au violeur, sous son toit », avait souligné la représentante du parquet, évoquant un « tandem redoutable » formé par les coaccusés. « Cette croyance vaudou qui est invoquée n’est qu’un habillage », avait-elle ajouté. L’accusé « ne souffre d’aucune pathologie mentale, il n’est pas dans un délire. Il est pleinement responsable de ses actes ».

« Il lui disait qu’il agissait pour son bien »(…)

Suite de l’article